Pôle Franco-Allemand > Économie > TPE-PME françaises : ralentissement de l’activité mais des embauches en hausse

Selon la dernière enquête de conjoncture semestrielle de Bpifrance Le Lab sur la situation des TPE-PME françaises et leurs perspectives à horizon 2023, les TPE-PME anticipent une croissance moyenne de leur chiffre d’affaires à +4,9 % en 2022, mais en ralentissement après un net rebond en 2021 (+ 7 %).

TPE-PME françaises : ralentissement de l’activité mais des embauches en hausse

Selon la dernière enquête de conjoncture semestrielle de Bpifrance Le Lab sur la situation des TPE-PME françaises et leurs perspectives à horizon 2023, les TPE-PME anticipent une croissance moyenne de leur chiffre d’affaires à +4,9 % en 2022, mais en ralentissement après un net rebond en 2021 (+ 7 %). 62 % des TPE-PME jugent que les difficultés d’approvisionnement affectent leur activité. Cependant pour 2023 le contexte demeure incertain : 40 % des TPE-PME déclarent n’avoir aucune visibilité sur l’évolution des difficultés d’approvisionnement et 70 % des dirigeants sont moyennement voire très inquiets des risques de conflits géopolitiques compte tenu de la guerre en Ukraine.

Belle dynamique pour l’industrie et le tourisme

Les PME du Tourisme affichent le plus fort rebond d’activité à la mi-2022, après une année 2021 au ralenti. Elles sont 68 % à prévoir une hausse de leur chiffre d’affaires cette année (42 % tous secteurs confondus). Dans l’Industrie, l’indicateur s’élève à +35 (stable sur 1 an) et reste largement au-dessus de sa moyenne de long-terme.

En revanche, les secteurs de la construction et du commerce seront pénalisés par les difficultés d’approvisionnement et l’accélération des prix. Les dirigeants sont moins nombreux qu’il y a 1 an à anticiper une hausse plutôt qu’une baisse de leur activité : les soldes d’opinion relatifs à l’activité s’établissent à respectivement +8 et +9 pour 2022 (après +22 et +23 pour 2021).

Malgré tout, les embauches resteraient très encourageantes. La bonne dynamique de l’emploi concerne tous les secteurs. De plus, les créations d’emploi seraient plus vigoureuses chez les PME d’au moins 10 salariés et celles tournées vers l’international.

Lien : https://lelab.bpifrance.fr/get_pdf/2945/analyse_nationale_75_def.pdf

 

Auteur: Jitka Mencl-Goudier
© shutterstock.com

Partager cet article
Le Pôle Franco-Allemand est une initiative de la SaarLB.

Michael Heß

Directeur SaarLB
Responsable du Pôle Franco-Allemand

hess@pole-franco-allemand.fr
+49 681 383 2500

Patricia Duray

Cheffe de projet

duray@pole-franco-allemand.fr
+33 1 45 63 63 55

Christine Bieg

Office Manager

bieg@pole-franco-allemand.fr
+33 1 45 63 63 60